Tout savoir sur la micro station à prix usine

Tout savoir sur la micro station à prix usine

28 juillet 2021 0 Par Povoski

La dernière génération de systèmes de traitement des eaux usées, les micro-stations utilisent les dernières technologies en matière de digestion aérobie et anaérobie des bactéries. Le système micro-station s’est avéré être beaucoup plus efficace que les systèmes traditionnels de fosse septique d’assainissement non collectif. Grâce à leur conception compacte, ils ne nécessitent qu’une fraction de l’espace nécessaire à l’installation par rapport aux systèmes de fosse septique à épandage et à filtre à sable, ce qui les rend idéaux pour l’auto-installation. Comme avec ces systèmes traditionnels de station d’épuration, il y a essentiellement deux étapes de traitement, mais contrairement aux systèmes traditionnels, elles sont effectuées dans l’unité de micro station elle-même, ce qui élimine le besoin de travaux de terrassement à grande échelle et les perturbations associées à l’épandage de fosse septique et aux filtres à sable. Avec un minimum d’entretien, le système de micro-station sera capable de traiter les eaux usées indéfiniment. Les systèmes de filtres à sable et d’épandage de fosse septique, les systèmes de filtres compacts ont tous une durée de vie limitée d’environ 10 à 15 ans ; dans certains cas, ils doivent être remplacés. Cette procédure est coûteuse et produit un volume élevé de matériaux contaminés qui devront être éliminés correctement pour ne pas polluer l’environnement. Lorsque ces points sont pris en compte dans le calcul des coûts à long terme de tous les systèmes disponibles, la microstation d’assainissement individuel se révèle être la solution la plus rentable et la plus respectueuse de l’environnement. Un système microstation typique peut être entièrement installé en quelques jours, comparé aux systèmes traditionnels qui sont installés en 5 à 8 jours selon leur taille. L’installation simplifiée réduit les coûts de main-d’œuvre et le temps de perturbation pour vous et votre propriété.

Comment fonctionne une micro-station

Comme mentionné précédemment, le traitement des eaux usées s’effectue en deux étapes dans une micro station prix usine. Pour la première étape, les eaux usées  domestiques rentrent par le premier compartiment de la micro-station, le compartiment de décantation. Cette section correspond à la première étape du traitement au sein de la station et agit de la même manière qu’une fosse septique traditionnelle en ce sens que les matières solides commencent à se séparer et à couler vers le fond de l’appareil. Le liquide d’égout séparé et les matières solides commencent à être digérés par les bactéries aérobies (non présentes dans la fosse septique traditionnelle) et anaérobies (boues activées). Les eaux usées liquides quittent alors le bassin de décantation et entrent dans le bioréacteur. Dans ce compartiment du bioréacteur, des bactéries aérobies vivant sur un type de support alimenté en oxygène poursuivent la digestion des déchets en éliminant les agents pathogènes et autres éléments indésirables du liquide. Les bactéries aérobies sont très efficaces pour la digestion, le bioréacteur peut ainsi remplacer complètement les grands systèmes traditionnels de traitement par épandage et filtre à sable. Dans certaines micro stations, le liquide traité entre ensuite dans un troisième compartiment qui est un clarificateur, et qui ne fait rien d’autre qu’enlever les petites particules et les renvoyer dans le compartiment de décantation. Le liquide traité peut alors quitter la micro-station et est libre de rejoindre la nappe phréatique.

Il existe de nombreux types de microstations d’assainissement autonome disponibles, mais nous recommandons toujours une microstation ne contenant aucune pièce mobile.

Les unités contenant des pièces mobiles sont vulnérables à l’usure ou à la casse. La dernière génération de micro stations d’épuration offrant tous les avantages d’un système compact et ne contenant aucune pièce mobile sont la WPL DIAMOND, TRICELL. Nous avons installé ces produits depuis plusieurs années et, par rapport aux autres unités que nous avons installées, nous avons constaté qu’ils sont de la meilleure qualité, plus faciles à entretenir et à installer et très rentables. Les systèmes d’assainissement nécessitent un entretien annuel pour bien fonctionner.

L’analyse du sol 

L’analyse du sol / test de perméabilité est très importante. Ce test déterminera le type de système qui sera autorisé. Ce test sera réalisé par le technicien du SPANC dans le cadre de la demande et de l’instruction du permis de construire. Nous vous recommandons d’effectuer un test avant la demande pour évaluer la perméabilité de votre sol. Vous pourrez ainsi déterminer le type de système que vous pouvez installer.

Vous pouvez effectuer ce test de la manière suivante :

  • Dans la zone du système de traitement/ infiltration proposé, creusez un trou de 30 cm x 30 cm x 60 cm de profondeur. (Assurez-vous que le trou fait 30cm x 30cm au fond du trou).
  • Prenez note des couches de type de sol au fur et à mesure que vous enlevez le matériau. Exemple : terre végétale, pierre, roche-mère, argile, schiste, etc.
  • Notez également les conditions météorologiques des 3 jours précédents.
  • Mettez 10 litres d’eau dans le trou et mesurez le temps qu’il faut pour qu’elle s’écoule complètement.
  • Effectuez cette opération à deux endroits différents.
  • Il est très important d’être honnête avec les résultats car ils affecteront le fonctionnement du système et peuvent conduire à un échec si un système incorrect est installé sur la base de résultats incorrects.

Systèmes de filtres compacts

Il existe deux types de filtres compacts : soit avec une “fosse toutes eaux” séparée, soit avec une chambre de séparation intégrée qui remplace la fosse. Dans les deux cas, le principe est similaire et repose sur le mouvement de l’eau par gravité à travers un système de filtrage et de clarification de l’eau. De cette façon, le traitement de l’eau ne dépend pas d’un apport électrique. Les eaux usées entrent d’abord dans la fosse ou la chambre de séparation où un prétraitement a lieu et où la dégradation bactérienne commence par une digestion bactérienne aérobie et anaérobie des matières organiques. À la sortie de la fosse, les eaux usées pénètrent ensuite dans un système de filtrage fermé et compact conçu pour éliminer les polluants restants dans un espace minimal. Comme le système de filtrage est compact et fermé, l’espace requis et les risques d’inondation sont considérablement réduits. Cependant, comme ils reposent toujours sur un mouvement descendant de l’eau, ils restent inadaptés aux terrains très problématiques et nécessitent souvent un système de pompage pour assurer le mouvement efficace de l’eau dans ou hors du système de la station d’épuration individuelle.

Un pourcentage élevé de systèmes de filtres compacts sur le marché utilise un média organique pour créer un environnement dans lequel les bactéries peuvent résider. Ces types d’unités ont une durée de vie limitée d’environ 10 ans. A ce stade, le média doit être retiré et remplacé par un nouveau média. Le nouveau “ACTIFILTRE” de Sotralentz utilise un milieu artificiel et ne nécessite donc aucun changement de milieu. Tous les systèmes doivent toujours être correctement entretenus et révisés afin de s’assurer qu’ils fonctionnent de manière optimale.